Les fausses croyances (et mes vraies astuces) pour voyager tranquille avec les enfants

Vous êtes en train de boucler la valise de la tribu et rien que pour ça, je vous admire. Car j’ai
beau adorer les voyages en famille, j’aimerais toujours autant sauter cette étape !
Concernant le trajet, à force de balader les kids sur les routes de France et de Navarre, je
suis venue à bout de certains clichés « on pense bien faire, mais en fait non ». En voici
quelques-uns, cadeaux !

Opter pour un vol de nuit : MAUVAISE IDEE

Tout simplement, parce qu’à part en leur glissant un petit sédatif (on rigole, ne faites pas ça
chez vous), vos enfants ne dor-mi-ront pas ! Et donc, vous non plus par extension. (Idem
pour vos voisins de siège qui vont en prime vous maudire).

Ma vraie astuce : Vol de jour uniquement, en zappant la sieste si possible. Les sièges étant
souvent par trois, négociez dès le départ avec votre mec d’intervertir durant le voyage.
Sinon, vous allez subir des enfants agités + les ronflements au loin de votre homme (Inutile
de rappeler que tous ces situations sont du vécu).

Embarquer des feutres et des livres en voiture : MAUVAISE IDEE

A mine large, biseautée, double pointe ou effaçable…on pourrait se croire à un cours de
dessin, en réalité vous avez juste voulu vous équiper pour affronter le Lille-Barcelone. Mais
on en parle de ces capuchons qui valsent et roulent sous les sièges ? Des accoudoirs qu’on
brique pendant des heures en sacrifiant l’unique bouteille d’eau de la famille pour effacer
les gribouillages ? Quant aux livres, danger en vue ! Un vomito est si vite arrivé…

Ma vraie astuce : Seul ce modèle de feutres « anti-perte de capuchons » est toléré. Et pour
survivre, faites quelques concessions : on dit oui à la compil de comptines et on fait sauter
l’interdiction d’écran. La bonne alternative ? Les boîtes à histoires, type Lunii ou Joyeuse.

Réserver l’espace famille en train : MAUVAISE IDEE

Vous avez déjà fort à faire avec votre tripotée de mioches (un, deux, trois, plus, qu’importe :
on a toujours l’impression d’en avoir une bande quand on voyage), ce n’est pas pour vous
coltiner ceux des autres !

Ma vraie astuce : Si vous voyagez à quatre, cochez l’option carré, sinon la formule duo. Et
pour quelques euros supplémentaires, offrez-vous la première classe. Vous ne le regretterez
pas quand votre enfant s’étalera de tout son long en bavant sur votre épaule.

Bien sûr, je vous invite à compléter la liste et à partager avec nous, ces fausses croyances /
vraies galères qui rendent le voyage aussi important que la destination, n’est-ce-pas ? :))))

Bisettes mes petites mothers !
Sylvie

Les feutres qui redonnent de l’espoir
boite à histoire number 1
Boite à histoire number 2
Un autre article dans le même genre haha!

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Reply
    Aude
    12 août 2021 à 10 h 08 min

    Ah ah ah j’adore ! Je suis d’accord avec tout sauf … le vol de nuit. Cela dépend peut être de l’âge des enfants ? Mais on a fait des vols de 12h avec les kids et franchement de nuit c’était parfait car il tombait de sommeil. Le seul qu’on a fait de jour, en squeezant la sieste (et espérant que ça le fasse dormir) ça a été l’enfer 🙈

  • Reply
    SarahC
    12 août 2021 à 11 h 58 min

    Coucou, je suis totalement d’accord avec toi, surtout pour ce qui est des voyages de nuit. En voiture, mon loulou n’a jamais dormi, jamais depuis la naissance donc exit les trajets en voiture de nuit. On part en général la veille et on dort dans un vrai lit à l’hôtel.

  • Laissez un commentaire