C’est quoi l’écotourisme ? Mon voyage en Corse orientale à travers 8 activités slow

vacances en corse orientale

J’ai la chance de voyager régulièrement  (même si ces deux dernières années sont un peu plus calmes) et j’en fais profiter toute la petite famille! Et je suis ce genre de mère relou qui passe son temps à s’extasier durant nos escapades et qui leur répète à tout bout de champ : « C’est beau, hein ?! Regardez cette lumière et cette nature!!!» Alors, forcément, je suis depuis longtemps – et chaque jour un peu plus – sensibilisée au concept d’écotourisme.

Pour moi l’écotourisme, c’est le fait de voyager de façon responsable dans la mesure du possible, dans le respect de l’environnement, mais aussi de celles et ceux qui font vivre le lieu et le rendent unique.

L’un des principes de l’écotourisme est qu’il n’est pas nécessaire d’aller loin pour voyager. Alors quoi de mieux que la Corse pour mettre en pratique cette idée ? Mieux encore: la Corse orientale! Une terre encore sauvage entre Bastia et Porto Vecchio, méconnue, loin des clichés de plages aux eaux cristallines de l’île de Beauté. Car bien sûr, la Corse, c’est cela… et bien plus. Ici, le slowtourisme est une philosophie… un art de vivre !

L’écotourisme, c’est aussi voyager à contre-courant. Tout d’abord, en ne choisissant pas les destinations de M et Mme Tout le monde. Mais aussi en voyageant hors-saison. Voilà pourquoi, en famille, en prenant le temps, en savourant chaque paysage, chaque
rencontre durant ces vacances de Toussaint, j’ai eu la sensation que ce voyage était finalement MA définition de l’écotourisme.

Si vous êtes déjà nombreuses à connaître l’île de Beauté, il ressort que vous êtes preneuses d’idées pour arpenter la Corse orientale ! Alors voici mon carnet de bord pour pratiquer l’écotourisme en Corse orientale et en prendre plein les yeux!

 

Contempler les flamants roses à l’étang de Palu

vacances en corse

L’étang de Palu, au sud de Ghisonaccia, est le quatrième étang de l’île par sa taille. Ici, rien ne peut troubler la tranquillité des pécheurs qui y produisent la buttaraga ou boutargue corse (des œufs de poisson séchés qu’on déguste, presque comme du caviar !). Julien et Gaylord sont les gardiens de ce savoir-faire et de cet endroit magnifique.

Il font vivre et perpétue une tradition millénaire en produisant ce met exceptionnel prisé des plus grands chefs. Quelle chance d’avoir pu échanger avec eux et d’avoir pu apprendre tant de choses en si peu de temps. Ce que je retiens particulièrement, c’est l’amour de leur île et plus précisément de ce territoire encore vierge du tourisme de masse. Il se battent pour préserver ce paradis et cette nature si belle et si sauvage. Merci à eux de m’avoir consacré ce temps et de m’avoir livré leur version de cette Corse encore secrète.

Et puis, histoire d’en prendre plein les yeux, nous avons pu admirer des flamants roses! Ce ne sont pas les seuls hôtes des lieux. En étant
discrets et patients, vous aurez peut-être la chance d’observer de nombreux autres oiseaux.

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

 

Louer des vélos à Aleria jusqu’à la tour de Diane

vacances en corse orientale

La Tour Génoise de Diane, entre l’étang de Diane et la mer, surplombe le littoral. On y accède en empruntant une piste, alors on a opté pour des vélos électriques (à partir de 12 ans). Un bon moyen de distraire les ados sans les entendre râler en pédalant haha!

On peut également y accéder à pied ou en poussette avec des enfants plus jeunes.

La nature y est vraiment surprenante. D’un côté les montagne et les vignes et de l’autre, une longue plage sauvage de sable blanc. Et vous ne serez pas déçus de la vue en arrivant à la tour de Diane. C’est juste grandiose et c’est le genre de paysage qu’on ne s’attend pas forcément à voir en Corse.

Pour la location de vélo, il vous suffit de télécharger l’application VELORIENTE et c’est parti! La piste cyclable est vraiment safe et agréable.

Si vous voulez un autre point de vue, je vous suggère fortement de vous rendre au Belvédère de Pompugliani au coucher du soleil <3

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

Visiter le musée archéologique d’Aleria

L’écotourisme, c’est découvrir en profondeur une région et la meilleure façon pour cela est de s’intéresser à son histoire. Alors j’ai traîné les garçons au musée d’Aleria qui est, pour la petite histoire, une citée fondée au VI ème siècle avant JC (rien que  ça!). Les enfants n’étaient pas pas forcément ultra emballés au départ, mais grâce à “Sylvie les bons tuyaux” haha, on s’est amusés à imaginer à qui appartenait tel bijou, ce qu’on pouvait acheter à l’époque avec telle monnaie, quels étaient les prénoms en vogue, les fast food de l’époque… essayez, vous verrez ! Ça marche plutôt bien…

Le musée est magnifique et les trésors qu’il abrite sont d’une finesse incroyable. J’avais rarement vu autant de détails archéologiques.

Vous pourrez en plus coupler cette visite au site antique qui se trouve en extérieur et qui est en accès libre.

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

 

 

S’offrir un pique-nique sur la plage de Pinia

vacances en corse orientale

 

Découvrir les plages corses hors-saison c’est savourer leur beauté et leur tranquillité… seuls au monde. Partir à la Toussaint c’est le bon plan et idem au printemps. Alors, à quatre sur le sable de la plage de Pinia, bordée d’une forêt de pins, on s’est offert un instant suspendu à pique-niquer des spécialités locales face à la mer (même l’ado était content d’être là, c’est dire !)

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

 

Olives de chez A perla Corsica , Clémentines corses, confitures artisanales  Les saveurs de Jeanne…Canistrelli U pane caldu , charcuterie en provenance des halles de Prunelli di Fium’Orbu.

L’endroit est vraiment unique. La forêt est une balade à elle toute seule. C’est la dernière grande forêt de pins maritimes du littoral de corse. Et je peux vous dire qu’ils sont immenses! Et elle est bordée de 3,5 km de plage sauvage. De quoi profiter au calme d’une baignade ou d’une longue marche sous le soleil doux d’octobre.

 

Découvrir les petits villages corses comme Tox et Campi

Au cœur de la machja comme on dit ici, les hameaux sont préservés du temps qui passe. C’est aussi cela le slow tourisme : un pas-de-côté pour s’éloigner des côtes et s’imprégner de la Corse sauvage et authentique ! Faire quelques pas dans les ruelles du village, boire l’eau fraîche d’une fontaine, s’installer sur un muret surplombant la forêt pour une pause goûter…

Mentions spéciales à Tox, son église Saint-Jean-Baptiste inscrite aux Monuments historiques, et Campi avec ses maisons aux toits en lauze groupées autour du clocher.

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

 

Ici, on ne parle pas de villages touristiques. Ne cherchez pas le parking ni la boutique de souvenirs! On y passe sans déranger les habitants, on profite d’une vue fantastique à couper le souffle (on se croirait presque dans Jurassic Park tellement la nature y est dense!). Ce sont des villages vraiment typiques et authentiques. La Corse orientale dans toute sa beauté et sa simplicité.

 

vacances en corse orientale

 

vacances en corse orientale

 

 

Piquer une tête dans l’un des bassins du Travo

A l’occasion de ce voyage, j’ai découvert l’intérieur des terres et notamment les rivières et leurs magnifiques piscines naturelles. Hors saison c’est tout à fait jouable. Il suffit de vous garer au niveau de deux petits parking en haut des 3 piscines naturelles de Chisa. En pleine saison, il vaut mieux éviter de surcharger le lieu… Encore un argument pour vous faire venir avant ou après l’été 🙂

En cette saison, l’eau devait faire moins de 15 degrés mais les garçons ont osé se baigner. J’ai dû enfanter de bébés phoques, je ne vois pas d’autres explications ! Et nous étions totalement seuls encore une fois! Fou rire quand je suis tombée à l’eau toute habillée en essayant de faire traverser Axel d’un rocher à l’autre!

Attention tout de même si vous avez de très jeunes enfants. C’est faisable mais il faut avoir l’habitude de crapahuter car le chemin d’accès est tout de même très escarpé tout comme les rochers pour se poser au bord de l’eau. Prévoyez de quoi boire, des bonnes chaussures (on oublie les tongs qui glissent) et pensez à appeler l’office de tourisme en amont pour vérifier la météo.

En cette saison je vous conseille d’y aller le matin pour profiter un maximum de l’ensoleillement car le soleil se cache vite derrière les collines.

Et, évidemment, ne laissez rien sur place en repartant <3

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

Goûter aux meilleurs agrumes de la Corse Orientale.

Pour une visite ludique et gourmande, je vous propose de rencontrer Sandrine Cimino qui vous emmènera avec elle pour une visite gratuite de son verger et une dégustation de ses fantastiques confitures! C’était vraiment un moment agréable passé en famille à apprendre tout un tas de choses sur la culture bio de ses agrumes. Nous sommes repartis enivrés de toutes ces senteurs et le ventre plein de gourmandises!

N’hésitez pas à l’appeler pour prendre rdv.

Aux saveurs de Jeanne

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

 

 

Une parenthèse artisanale & poétique

vacances en corse orientale

Quelle chance nous avons eu de rencontrer Denise, cette femme incroyable qui nous a accueilli dans son atelier l’espace d’un après midi.

Au programme: initiation à la poterie! C’était un moment suspendu comme je les aime. Merci à elle pour sa patience et sa grande gentillesse.

Denise ne propose plus d’atelier depuis quelques mois mais vous pouvez retrouver ses créations dans la boutique “Mani di Donne” à Alistro (juste à côté de la pharmacie) qui est une association dédiée aux femmes.

Je bois mon café tous les matins dans une petite tasse que je lui ai acheté et c’est un souvenir que j’espère garder très longtemps.

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

 

 

Côté hébergement:

Un petit mot aussi sur le logement : nous avons pu louer une petite villa les pieds presque dans l’eau à Perla di Mare, qui fait partie du réseau Ecotourisme Corse Orientale. C’est un vrai complexe touristique avec les prestations et les activités qui vont avec, mais le tout dans un cadre naturel préservé.

Tout ce qu’il nous fallait pour vraiment couper quelques jours ! Le personnel accorde une attention toute particulière pour respecter les valeurs de l’écotourisme et c’est important de le souligner.

Hors saison, les activités sont en off sauf l’accès aux espaces extérieurs et c’est aussi ce que nous recherchions. Pouvoir profiter du calme et nous ressourcer le temps de quelques jours en ayant l’impression d’être seuls au monde ou presque!

 

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

vacances en corse orientale

 

 

Et on mange où?

Haaaaa la grande question qui clairement nous anime tous les 4 haha! Qui dit vacances dit découvertes culinaires! Et nous n’avons pas été en reste! C’est parti pour un florilège de bonnes adresses qui, c’est important de le souligner, travaillent dès qu’ils le peuvent avec des producteurs locaux:

 

U Spurtinu: Un gros coup de coeur pour ce restaurant à l’histoire familiale touchante (je vous invite à aller faire un tour sur leur site web pour comprendre). Une cuisine moderne, sincère et authentique qui a ravi nos papilles le temps d’une soirée!

vacances en corse orientale

 

Aux coquillages de Diana: Et oui, en Corse, on produit des huitres! Ce restaurant situé à même l’étang propose de déguster cette spécialité locale. Et comme les enfants adorent ça (contrairement à moi), c’était l’idéal 🙂 Vous pouvez aussi allez directement acheter une bourriche d’huître chez le producteur et les déguster au bord de l’eau 🙂

vacances en corse orientale

 

 

l’Atrachjata: Au centre ville d’Aléria, un restaurant à l’ambiance cosy pour un déjeuner familiale en mode brasserie. La carte a changé depuis notre passage donc difficile de vous donner un avis précis mais l’accueil était très chaleureux et le lieu très sympa.

vacances en corse orientale

 

L’Ecurie: Une excellente soirée passée dans l’ambiance feutrée de ce lieu familial (sauf la fin puisque j’avais oublié la carte bleue à 30 minutes de voiture de là haha! Merci Cédric d’avoir manqué le dessert pour m’éviter la plonge héhé). Tout est cuisiné avec des produits frais, locaux et de saison.

 

 

Je reviens vite pour continuer à vous partager mon expérience côté gourmandises à ramener dans vos valises, promis ! En attendant, vous
pouvez trouver d’autres idées sur le site et le compte Instagram Ecotourisme Corse orientale. J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir la Corse hors des sentiers battus 🙂

 

 

Bisettes mes petites mothers !
Sylvie

Vous pourriez aussi aimer

No Comments

Laissez un commentaire