La vérité sur les relations belle-mère/belle-fille

Voilà le sujet qui fâche! Je suis en train de prier pour que ma belle mère ne lise pas cet article… Et en même temps, je me dis qu’elle a été belle-fille aussi et que, forcément, elle s’y retrouvera! Bonjour l’angoisse!

Le sujet peut tellement être personnel que je me dois d’écrire que toute ressemblance avec des faits ou des personnages ayant réellement existé sera le fruit d’une pure coïncidence!

Par où commencer???? « Bin par le début nunuche ! » (dixit la petite voix intérieure dirigée par la partie de mon cerveau qui gère mon humour sarcastique)

Ha oui le début. Le début c’est comme… c’est comme les montagnes russes! Au début t’es super excitée. Ba oui, IL va te faire rencontrer sa famille. C’est génial. Ca veut dire que c’est sérieux, non? Et puis comme il est vraiment incroyable ton mec, beau, gentil, doux, tout mimi tout plein quoi (attend dans 10 ans), sa maman l’est forcément aussi! C’était sans compter que tu représentes pour elle LA femme qui lui pique son fiston chéri. Oui, c’est comme ça.

montagnes russes
#gerboulade

Et je parle en connaissance de cause. Ok, vous allez vous dire que je suis complètement timbrée vu l’âge de mes fils, mais je me dis qu’un jour ou l’autre, elle (ou il) va débarquer et emmener mon petit lapin. Peut être qu’elle cuisinera mieux que moi? Peut-être que du coup je perdrai tout intérêt aux yeux de mes fils puisque je ne serai plus ce référent du quotidien?
Que ce soit pour les bobos de l’âme, les angoisses de travail, les engueulades avec les potes, les meilleurs moments de la semaine…je ne serai plus en pôle position: il y aura la jeunette à ma place. Celle que moi aussi j’ai été et je suis encore.
Petite aparté:
Un jour j’ai croisé dans un bus une dame qui m’a dit de son délicieux accent marocain « c’est bien, tu as deux garçons. Mais…il faut faire la fille!!! Parce que quand ils sont grands, les garçons partent de la maison avec leur femme et cette femme, c’est leur nouvelle maman » MEGA GLOUPS . Elle a du entendre le plus beau rire jaune de sa vie haha !

gloups
#gloupsparty

Je pense que ,comme j’ai été élevée dans la culture méditerranéenne (et le côté fusionnel des relations mère/fils), j’ai eu comme une sorte d’électrochoc. Et j’avoue que cet épisode de ma vie ne me quitte plus quand je pense au temps qui passe si VITE.

Du coup, passée l’excitation et la première rencontre, tu commences la descente des montagnes russes. T’es là, tout en haut de ce manège à la con et tu te demandes bien quelle idée t’as traversé l’esprit quand tu as décidé d’y monter! Tu te rends finalement compte qu’il va falloir compter avec elle car le mec en question, il est plutôt attaché à sa môman. Et il écoute sa môman. Et toi, t’as certainement pas envie d’écouter sa môman! Parce qu’une mère t’en a déjà une, et elle te donne assez de boulot!

Viens ensuite le moment fatidique où vous décidez de concevoir un petit être (moment où ton estomac se décroche dans la descente du manège). Et là, la belle-môman, ça lui fait prendre la machine à remonter le temps. Ho purée. Vous avez remarqué comme elle sait tout, tout bien et surtout mieux que vous???? Alors oui évidemment, c’est un avis non objectif de belle-fille. Parce que la belle-maman elle essaye juste de vous aider mais, quoi qu’elle fasse, vous vivez ça comme une intrusion dans votre vie! Et le pire, vous prenez ses putains de conseils comme des critiques infondées sur votre capacité ou pas à être une bonne maman.

chat
Quand je suis diplomate mais que mon visage me trahi. #moncorpscetraitre

Bienvenue dans la phase des engueulades avec votre mec (la descente continue). Car votre mec, lui, il ne comprends pas ce que vous reprochez à sa môman. C’est qu’elle se décarcasse pour vous faut dire! Mais vous, vous lui avez rien demandé, non???
Le plus embêtant dans tout ça… c’est que bien souvent elle a raison. Raison de vouloir vous aiguiller, de faire comme elle ferait avec sa propre fille.

Belle-maman, ça doit franchement pas être une place facile. Tu vois le temps qui passe ( tu te prends une claque à coup de rides dans le miroir et de bouffées de chaleurs), et, j’en suis sûre, ça te manque sévère de câliner du bébé. Et quand tu peux le faire, sous l’oeil de ta belle fille, tu fais de ton mieux pour coller à ses principes d’éducation, qu’ils soient justes ou non! Pas fastoche!

Au bout de quelques années, je vous rassure, plus de montagnes russes ou alors seulement le moment du soulagement de l’arrivée. La compétition n’a plus lieu d’être, vous lâchez du lest et vous prenez belle maman comme elle est (même si elle arrive toujours à vous faire enrager.

Parce qu’un jour ce sera à votre tour de jouer ce rôle… et si elle est encore de ce monde elle ne vous dira rien (même si un « ah tu vois! » la démangera sévère), mais se dira au fond d’elle-même qu’on fait toutes de notre mieux…

Parce que le gang des mothers c’est aussi le gang des belles-mamans.
Big UP à elles.

Written By
More from sylvie

6 choses qui vous feront aimer la fête foraine avec vos mioches

La têêêêêête en baaaaas, les jammmmmbes en l’air ! Oui, ce slogan...
Read More

2 Comments

  • Je me retrouve dans certaines parties de ton article ! Comme quoi qu’avec un garçon nous ne sommes plus LA femme de leur vie mais je me dis que heureusement au final… Et en étant proche d’eux on restera une petite référence dans un coin de leur cœur. Certains garçons défendraient leur mère contre tout 🙂
    Et au final il y a autant de relations mère/fille mère/fils que d’êtres humains, espérons bien nous en sortir 😄
    Bisous à toi et ton gang de mecs 💙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *