Survivre à un long trajet en voiture (avec des mioches)

Après avoir épluché les sites de réservation de train et d’avion, comparé des tonnes de vols, d’horaires et de prix sans jamais avoir trouvé de quoi transporter toute la tribu à un prix raisonnable, vous vous trouvez devant la conclusion suivante : il va falloir partir en voiture…

Oui, vous auriez dû vous y prendre à l’avance… Oui il aurait fallu TOUT programmer il y a 12 mois, la semaine suivante de votre dernier retour de grandes vacances… Oui, vous êtes comme moi et vous préférez la débrouille et l’excitation d’un voyage organisé sur un coup de tête, ou presque!
Mais tout cela ne change pas le fond du problème! Comment allez vous survivre à ce loooooooong trajet en voiture avec vos chers enfants sages (2h max) à l’arrière?

Tout le monde à en tête le souvenir d’un voyage interminable, les fesses coincées entre son frère et sa soeur, des valises aux pieds, le sac de bouffe sur les genoux et vos parents écoutant RFM non stop pendant 1000 km… Si, si rappelez-vous! Vous vous en rappelez forcément car après tout, c’est un bon souvenir. Un souvenir de famille.
Sauf que là, c’est vous les parents! Et il va falloir sortir du lourd pour espérer survivre sans séquelles à un Lille/Barcelone avec votre grand de 7 ans et votre bébé de 18 mois à l’arrière!

Règle #1. Préparez TOUT à l’avance. Du sandwich jambon/kiri à la couche de rechange à portée de main en passant par le CD de comptines (vous n’y échapperez pas). N’oubliez pas une caisse de jouets/dessins à mettre à l’arrière pour les plus autonomes. Elle sauvera certainement la vie de vos oreilles et de vos nerfs à un moment donné! Préparez vos affaires la veille, chargez-les en voiture (si vous avez un garage, c’est quand même plus sûr) et allez vous coucher! Cela peut vous sembler évident, mais même moi qui suit du genre à toujours m’y prendre à la dernière minute, je m’oblige à respecter cette marche à suivre. Au final, ce ne sera pas la course de bon matin, pas de stress et pas de coup de chaud avant même d’avoir eu l’occasion de suer pour une raison réellement valable, autrement dit le soleil de la plage!

Règle #2. Roulez de nuit ou levez-vous très très tôt. Et cela même si le petit dernier s’est réveillé 3 fois dans la nuit. De toute façon, vous êtes devenue une cyborg depuis sa naissance alors, comme tous les matins, ça ira! Et puis votre copilote lui ne s’est pas réveillé, comme d’habitude, et est en pleine forme!
Cette règle m’a permis de rouler de longues heures avec des enfants qui dorment à l’arrière. LE RÊVE! Soyez prudent, relayez-vous avec votre moitié, prenez votre temps, personnes ne s’impatiente, tout le monde ronfle! Vous serez un peu H-S le lendemain mais continuez le relais. Quand l’un dort, l’autre s’occupe des enfants et vice et versa! Ne vous stressez pas à vouloir ranger les bagages tout de suite à votre arrivée et prenez le temps de souffler…Vous êtes en vacances, non?

Règle #3. Oubliez que vous êtes un adulte. Vous pensiez pouvoir entamer une grande discussion philosophique avec votre cher et tendre? HAHAHA
L’heure est venue de sortir tout l’attirail et de montrer vos dons de marionnettiste de doigts, de chanteur de comptines, de champion de ni oui ni non et j’en passe !
Ba oui, ils sont réveillés les loulous…et ils s’ennuient ferme! Préparez vous à avoir le mal des transports et le torticolis qui va avec…
Je me suis toujours demandée si les passagers de la voiture de derrière me voyaient en train de gesticuler dans tous les sens en faisant ma tête d’animatrice de centre aéré! Du coup, même quand nous sommes coincés dans les bouchons nous faisons des grimaces aux voitures d’à côté. Il y a toujours un autre enfant, un chien, une mémé qui a envie de s’amuser de l’autre côté de la vitre!
Je n’ai qu’un conseil pour faire passer le temps : marrez-vous. Un bon concours de AIR GUITAR ou encore d’invention de paroles débiles sur des comptines pour enfants amuse toujours le plus grand! je suis passée maître dans l’art de la poésie pipi caca et, le pire, c’est que même moi j’arrive à avoir des fous rires. Essayez, vous verrez !

Règles #4. Mentez. Un petit « on est bientôt arrivé » n’a jamais tué personne, non?

Règle #5. Préparez un picnic à l’avance et gardez-le à portée de main.
Imaginez: il est midi et le petit dort profondément dans son siège auto. Mais voilà, vous êtes partis à 4 heure du mat et vous commencez sérieusement à crever la dalle!
Dilemme cornélien : vous arrêter et réveiller le petit glouton qui ne vous laissera pas une minute de répit ou manger votre sandwich sur la route tranquillos en regardant le paysage ?
Le choix est vite fait pour moi! Et de une vous éviterez de manger ce brave triangle pas bon et de deux vous ferez des économies! youhou! Encore plus de soussous pour vous goinfrer de glaces sur la plage et le regretter amèrement en septembre!
Bon, il faut avoir un chauffeur ( en l’occurence votre mec) et lui donner la becquée mais, normalement, vous maîtrisez ça depuis longtemps!
Et vous voilà dispo et rassasiée pour la prochaine halte bébé.

Règles #6. Arrêtez-vous VRAIMENT toutes les deux heures. Et choisissez à l’avance les stations services les plus chouettes (si je puis dire). Grandes, propres (est-ce vraiment possible?), avec des aires de jeux pour se détendre les gambettes et manger un petit sandwich à l’ombre. Ca sent déjà un peu les vacances vous ne trouvez pas? Profitez-en pour responsabiliser le grand en lui demandant de vous commander un café à la machine et pensez à amuser le petit en faisant voler vos cheveux avec l’air du sèche-main! Oui je sais, il faut avoir le cran de passer pour une demeurée devant tout le monde. Mais une fois votre minivous mort de rire, prêt à se rouler par terre, je vous promets que vous passerez pour la maman la plus cool de tous les temps!

Bonus spécial mec sans patience:
Imaginez-vous chauffeur de bus. Si je vous ai perdu c’est normal, ceci est un conseil de mec pour les mecs, dicté par mon mec. Je vous explique: celui qui conduit doit resté concentré n’est-ce pas? Alors pendant que madame amuse les enfants, vous vous imaginez dans votre cabine protégée par du plexiglass. Rien ne peut vous atteindre! Ni bruit, ni cris, ni pleures, ni projection de nourriture ou de jouets! Ne réagissez surtout pas, ne répondez pas, ne posez aucune question : restez de marbre et conduisez, c’est tout! A vous la sauvegarde de votre intégrité mentale!

Vous l’aurez compris, un seul conseil: voyagez en faisant en sorte que tout ce temps ne soit pas du temps perdu mais une grosse partie de rigolade ! Et puis, rappelez-vous, vous avez choisi la voiture comme mode de transport : Tout est permis vous n’embêterez pas les voisins 🙂

Bon voyage et si vous avez des conseils, je suis preneuse !

Written By
More from sylvie

Marrakech, avec ou sans les enfants?

  Hello hello la compagnie! Oui je sais, ça fait un petit...
Read More

4 Comments

  • Coucou Sylvie,

    Juste pour te dire que c’est fort bien écrit, agréable à lire, et que je m’y retrouve complètement. Nous avons exactement la même idée d’un voyage avec des enfants et par conséquent la même manière de voyager.

    Bravo.

    Bien à toi.

    • bonjour Clément,

      merci beaucoup pour ton commentaire !Ca fait du bien de bon matin :), n’hésite pas à partager !
      Oui je crois qu’il faut savoir transformer chaque situation en moment de rigolade ! l’enfance est tellement courte et la vie d’adulte parfois ennuyeuse… autant s’amuser un peu quand l’occasion se présente!
      encore merci!
      A bientôt sur Gang of mothers (and fathers 😉 )

  • Je n’ai pas d’enfants mais j’ai bien lu jusqu’au bout ce chouette article plein de bon sens.
    Les souvenirs me reviennent des longs trajets de vacances …(quand on part de Lille, où que l’on aille c’est loin :)) : Le jeu était de compter les voitures rouges que l’on croisait. PAsssiiioooonnnaannnnt le temps passait (un peu) plus vite ; les cassettes de Bibi et de Joe D tournaient en boucle et les gâteaux spritz que nous mangions que sur ces trajets. Des rituels quoi !
    Bonne route et comme dit Sylvie, arrêtez vous 😉 rigolez, chantez, et Bonnes vacances !

    • haha oui que des bons souvenirs ma chère Elise :)) ! quand tu auras des enfants ils écouteront des disques grâce à un mange disque je suis sûre! Et ça C’est Magique ! Vive la Valise D’Elise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *