Vie de Maman

Passer de brune à blonde : Conseils, astuces et entretien

gang-of-mothers-passer-de-brune--blonde-1

Devenir blonde ce n’était vraiment pas un caprice. C’était un rêve! Cela fait à peu près 1000 ans que je m’imagine avec une crinière de cette couleur! 1000 ans que je vais de déceptions en déceptions en sortant de chez le coiffeur. J’ai tout essayé. Les mèches blondes immondes sur cheveux noirs, la couleur qui vire au roux et le tye and die (encore et encore) et même la décoloration à la maison (au secours). Tous ces essais ont fini avec l’achat d’une couleur plus foncée dans le commerce et un passage dans ma salle de bain pour essayer de rattraper les dégâts. Vous l’aurez compris, je suis une éternelle optimiste, surtout au niveau capillaire!

Mais pour mes 30 ans, j’avais vraiment envie de m’offrir ce blond platine qui me fait de l’oeil depuis tant d’années. J’ai donc saisi l’opportunité lorsque j’ai rencontré Anaïs, coiffeuse à domicile aux doigts de fée (et à l’humour décapant! Autant passer un bon moment, non?). J’avais déjà vu son travail sur l’une de mes copines et franchement, j’ai eu totale confiance en elle dès le début de l’aventure!

 

Passer de brune à blonde

Concrètement, comment ça se passe?

Si vous avez envie de tenter l’aventure, et que vous êtes brune comme moi, il va falloir vous armer de patience. Le coiffeur qui vous proposera de vous décolorer en une seule fois… est un vilain méchant coiffeur! Il va falloir passer par plusieurs étapes espacées dans le temps pour tenter de ne pas tuez vos cheveux définitivement. Car, il va falloir vous y préparer, il va y avoir de la casse et vous allez abimer vos cheveux. A vous de voir jusqu’où vous êtes prête à aller pour réaliser votre rêve de blonditude.

J’ai pris le parti pris de bousiller mes cheveux hahaha.

Les décolorations

Il m’aura fallu 3 décolorations espacées de 15 jours chacune pour obtenir un résultat uniforme. Il me reste encore quelques zones plus foncées, notamment en dessous, qui sont le résultats de nombreuses colorations dans le passé et d’un pigment roux très difficile à neutraliser chez moi. Comptez au minimum 3 bonnes heures pour chaque décoloration.

éducation positive et sommeil

gang-of-mothers-passer-de-brune--blonde-1

Est ce que ça va m’aller? Ca va donner quoi ma tête en blonde?

Très bonne question! Pour faire simple, personne ne peut vraiment savoir! Personnellement, j’ai la peau assez mate mais les yeux clairs. Si vous êtes très bronzée aux yeux foncés, le résultat sera peut-être plus difficile à assumer. Je pense d’ailleurs repasser au brun cet été (enfin on verra bien).

A ce jour, je trouve que le résultat est plutôt réussi même si je sais que beaucoup de personnes de mon entourage me préfèrent en brune.

 

Et l’entretien des cheveux décolorés?

En fonction de la vitesse de pousse de vos cheveux vous serez amenée à faire plus ou moins de retouches. Pour ma part, j’ai pris la décision d’avoir une base foncée qui me laisse un peu plus de répit. Si vous colorez toute votre chevelure, attendez vous à devenir folle dès que vous verrez des cheveux bruns pointer le bout de leur racine! Sur le long terme, je pense que c’est très dur à entretenir, et n’oublions pas que ça peut vite devenir très cher. Je ne peux pas vraiment vous donner de prix car je ne suis pas allée dans un salon mais si je devais vous donner un conseil: choisissez en deux avec une excellente réputation au sujet des décolorations et comparez les prix.

 

Quels produits utiliser lorsqu’on a les cheveux décolorés?

Premier achat indispensable: un shampoing ou un soin bleu qui va neutraliser les reflets roux. J’utilise celui de chez MULATO qui pour l’instant semble fonctionner. Grand avantage, il est bio et ne contient que des ingrédients d’origine naturelle. Il est écrit au dos de ne l’utiliser que 2 fois par mois mais je l’utilise à chaque shampooing, tous les 3/4 jours.

Deuxième achat: un shampoing sans sulfates qui ne vous décapera pas le cheveux à chaque utilisation. Encore mieux, je vous recommande le shampoing sec de chez Lamazuna qui est totalement bio et vegan et vous laissera des cheveux soyeux (enfin presque, n’oublions pas que vous venez de les faire souffrir).

Troisième achat primordial: mon chouchou du moment recommandé par ma coiffeuse. Un soin complètement bio et vegan qui fait juste des miracles! Je l’applique le soir, je le laisse poser toute la nuit et mes cheveux me disent merci! Il est TRES efficace. Un peu cher mais tellement riche que vous l’utiliserez longtemps.

Dernier achat: un sérum sans sulfates pour nourrir votre petite tête blonde avant de vous coiffer et les protéger de la chaleur.

Le bilan

J’aime être blonde, j’ai l’impression d’avoir un visage plus doux et que ce look correspond bien à ma personnalité du moment (non pas que je sois schizophrène, mais j’ai l’impression d’être à l’aube d’une nouvelle ère avec ces 30 ans qui me sont tombés dessus sans prévenir!). Et je suis trop heureuse d’avoir enfin rencontré une coiffeuse de talent qui sait vraiment ce qu’elle fait et qui comprend ce que je veux (ce qui ne m’était jamais arrivé auparavant).

J’ai adapté mon maquillage et rajouté quelques couleurs pastel à ma garde robe.

gang-of-mothers-passer-de-brune--blonde-1

 

Niveau cheveux, il faut bien avouer qu’ils ont souffert… J’ai dernièrement fait un lissage brésilien pour les nourrir en profondeur tellement ils étaient secs et mousseux sans le passage du fer à lisser.

Je ne sais pas combien de temps je garderai cette tête mais en attendant, je peux rayer ce rêve futile de blondeur de ma liste de choses à faire avant de mourrir!

Soyez-vous mêmes mes petites mothers et si vous avez des questions n’hésitez pas! Je me ferai un plaisir d’y répondre.

Des bisettes,

Sylvie

 

 

 

 

 

 

 

 

You Might Also Like

18 Comments

  • Reply
    jil
    22 février 2017 at 20 h 34 min

    En tout cas cela te va à ravir!!

    • Reply
      sylvie
      27 février 2017 at 1 h 16 min

      merciiiiii <3

  • Reply
    zozomum
    22 février 2017 at 20 h 49 min

    Mais qu’elle est belle la dame !!! Bon moi c’était le roux mon rêve. Ca m’a bousillé les cheveux mais au moins ça c’est fait 🙂

    • Reply
      sylvie
      27 février 2017 at 1 h 16 min

      faut que tu achètes mon soin magique !!!!!

  • Reply
    Aurore
    23 février 2017 at 9 h 15 min

    Merci! Article écrit avec beaucoup d’objectivité, j adore! Et joli résultat final! La « décapante » Anaïs souhaiterait-elle se faire connaître? Je veux bien son contact!

    • Reply
      sylvie
      27 février 2017 at 1 h 15 min

      envoie moi ton mail je te file son numéro :)))

      • Reply
        Aurore
        28 février 2017 at 9 h 11 min

        Merci Sylvie!!!!
        auroresavoye@hotmail.com
        Et merci encore de nous faire partager avec tant d humour et de réalisme ton quotidien de Maman!

  • Reply
    elise
    25 février 2017 at 15 h 58 min

    TOU ES BELLE COMME ÇA !
    Marrant de lire ta description, on dirait celle que je t’ai faite 😉 bisoussss
    Bonnes vacances dans ch’nord !
    (vous avez de la place dans la voiture ;)??)

    • Reply
      sylvie
      27 février 2017 at 1 h 15 min

      hahaha ma biche merciiiiii! Promis je te ramène du crachin dans un bocal <3

  • Reply
    Cécile
    26 février 2017 at 22 h 43 min

    Même rêve ici, et j’ai aussi sauté le pas …. Il y a 10 ans! J’ai vécu l’évolution technologique des produits décolorants (merci inoa qui éclaircit plus vite que les produits qu’on m’appliquait au début et qui bousille moins les cheveux). Pour autant, être blonde quand dame nature vous a voulue brune, quel « supplice » pour les cheveux…. Au début, seule la couleur comptait pour moi. Je voulais le blond bébé de mes rêves et tant que je ne l’avais pas obtenu, je ne m’estimais « pas blonde pour de vrai ». Et puis (longtemps après), j’en ai eu ras le bol d’avoir les cheveux si abîmés. Et j’ai eu envie d’un blond foncé (mais sans jamais tomber dans une nuance chaude ou ambrée). Plus facile aussi à porter en été car le hâle sur une fausse blonde, ce n’est pas toujours super classe…). Et pour le moment, je suis ravie de cette couleur facile à entretenir et qui varie selon la luminosité.
    Voili voilou pour ma petite expérience capillaire!

    • Reply
      sylvie
      27 février 2017 at 1 h 14 min

      ça me laisse entrevoir un futur sans forcément redevenir brune :))))

  • Reply
    Soizic
    28 février 2017 at 13 h 26 min

    Perso, je trouve ça canon !!

    • Reply
      sylvie
      4 mars 2017 at 1 h 58 min

      merciiiiii

  • Reply
    Julie
    3 mars 2017 at 19 h 12 min

    Alors là, j’hallucine… C’est donc possible ?!?! J’en ai rêvé plus jeune et même si l’envie m’est passée je dois dire que je n’aurai jamais cru que c’était possible !

    • Reply
      sylvie
      4 mars 2017 at 1 h 58 min

      hahahaha ouiiiiiiii c’est possible!!!!

  • Reply
    RUFFILI
    11 septembre 2017 at 9 h 10 min

    Bonjour, ça vous va vraiment très bien, je suis un peu dans le désir de tenter l’expérience aussi, j’aurais aimé savoir combien ça vous avais couté? Merci

    • Reply
      sylvie
      11 septembre 2017 at 12 h 55 min

      cher! et encore j’ai une coiffeuse à domicile qui est dans le juste prix. Mais entre les décolo tous les mois pour les racines et les produits d’entretien… il faut compter en moyenne 60/70 euros par mois minimum

  • Reply
    Sombri
    11 mai 2018 at 18 h 44 min

    Hey, je voulais savoir pourquoi tu utilises l’après shampoing bio de couleur bleu, les cheveux décolorés dégagent forcément des reflets roux ? Et c’est écrit dessus déjaunissant, ce n’est pas un produit pour re pigmenter la couleur bleu ? je ne comprends pas très bien son utilité surtout que les autres couleurs semblent spéciales.

    Et aussi je voulais savoir comment cela se fait que tu as du faire ca en trois étapes surtout avec une pose de 3 heures apparemment ? c’est des faible concentrations je suppose tu sais quel produit c’était ?

  • Leave a Reply